Le CHSM compte une nouvelle unité de dialyse ultra moderne

Juste à temps pour le Mois national du rein, le CHSM a procédé à l’inauguration officielle de sa nouvelle unité de dialyse. Après deux ans de travaux et pour un budget total de 5,5 M $, cette nouvelle unité permettra aux patients de bénéficier des normes de qualité de soins les plus exigeantes. Ce projet de pointe a été co-financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et par la fondation du CHSM à hauteur de 4,8 M $ et 700 000 $ respectivement.

« Aujourd’hui, suite aux rénovations majeures qu’a subies notre unité durant les deux dernières années, nous sommes en mesure d’offrir des services de suppléance rénale en conformité avec les standards techniques les plus élevés de la pratique médicale », déclare Dre Johana Eid, directrice de la néphrologie, aux représentants des média.

La nouvelle unité de dialyse du CHSM est divisée en trois zones distinctes :

1. la zone centrale avec un total de 24 stations d’hémodialyse. Elle est subdivisée en une salle principale avec 19 stations de traitement individuel, dont 2 salles d’isolement, et une salle adjacente avec cinq stations de traitement semi autonomes. Ces deux salles sont dotées d’un nouveau système central de distribution de bicarbonate pour une alimentation directe des machines d’hémodialyse ;

2. une clinique de dialyse péritonéale (pour le suivi des patients sous dialyse péritonéale, un type de dialyse effectué quotidiennement à domicile) ;

3. une clinique de protection rénale (pour l’éducation et le suivi multidisciplinaire des patients souffrant d’insuffisance rénale avancée). À cela s’ajoutent une salle de procédure ainsi que des salles de conférence et de réunion.

Partager